Fin Février

Fin Février

PIGEON RAMIER

Vu plusieurs vols de pigeons ramiers filant tout droit et à toute allure vers le nord. Souvent entre 5 et 10 oiseaux. Et ça roucoule toujours dans les bois.

C’est la saison des chants qui recommence vraiment, mais comme en pointillé. La plupart des oiseaux chantent un peu puis s’arrêtent longuement avant de reprendre un peu plus tard.

Paysage sonore d’Ardèche moyenne

Chant des mésanges bleues, charbonnières, noires, nonnettes. Chant des grives musiciennes et draines dans les bois, des alouettes des champs et lulu dans les prairies. Chant des verdiers, des chardonnerets et du grimpereau des jardins. Chant joli mais peu sonore de l’accenteur mouchet. Premières strophes encore hésitantes du pinson des arbres.

L’après-midi, les mésanges charbonnières se répondent longuement, à distance, chacune avec son chant propre. Chaque oiseau reste à sa place, sur ce qui est déjà son territoire, et tient tête aux autres. J’en entends 4 ou 5 en même temps.

MESANGE CHARBONNIERE

Les buses tournoient en groupe au soleil de l’après-midi en lançant quelques cris, les pics verts s’affairent, crient et chantent, les pics épeiches tambourinent. Encore des cris de sittelle, et le gazouillis grinçants des tarins qui ne sont pas encore repartis. Ils sont souvent une trentaine autour de la maison, et ça fait du bruit ! En plus, ils sont très bavards et chantent souvent en groupe pendant de longs moments. Un peu comme font les chardonnerets. Des bandes de geais circulent bruyamment et lancent parfois des cris bizarres. Le 20 février, j’entends le premier chant du bruant zizi.

BRUANT ZIZIVers la fin du mois, premier vrai concert du merle et du rougegorge à la tombée du soir, ça fait plaisir !

Les alouettes

25/02 : parade nuptiale des alouettes lulu au-dessus d’une prairie. Le couple volette à toute vitesse en zigzaguant, assez haut, le mâle chante sans arrêt. Ils se poursuivent, se séparent, se rapprochent, volent parfois l’aile dans l’aile, se font face, et autres figures aériennes.

À toute heure, et le soir jusqu’au ciel rouge du couchant, les alouettes des champs chantent au-dessus des prés : une série de coups d’ailes rapides puis un court plané, et l’oiseau recommence, sans cesser de chanter.

Trois chevreuils, à midi, dans un pré en lisière des bois, au soleil. L’un d’eux, un jeune, s’amuse à détaler puis à tourner serré en épingle à cheveux. Je pense qu’il aimerait bien être poursuivi. Les deux autres préfèrent brouter tranquillement.

COLVERT 2

Canard colvert

Dans un grand parc public, à Valence, j’assiste à un accouplement de canards colverts dans le bassin. Le mâle monte sur le dos de la femelle qui coule à moitié. Coups de reins, coups d’ailes, coups de pattes du mâle qui pince avec son bec les plumes de la nuque de la femelle. Le couple vogue ainsi, la femelle parfois totalement immergée, le mâle répétant ses efforts. La scène est assez comique. Pas de bruit ni de cris pendant l’accouplement.

Un grand cygne surgit, visiblement irrité par cette navigation insolite. Il pourchasse le couple à grands coups d’ailes blanches dans l’eau. Le couple disjoint continue à voguer comme si de rien n’était au milieu des autres canards. Le cygne énervé feint un décollage : il bat des ailes rapidement en pédalant dans l’eau, fonce sur les canards et parcourt ainsi une dizaine de mètres, éclaboussant tout sur son passage.

Printemps

Violettes à l’odeur de réglisse, jonquilles, pâquerettes…

Dans les sous-bois clairs de chêne pubescent, les premiers crocus sortent de terre et déplient leurs fleurs d’un blanc éclatant (ultraviolet ?). C’est comme une étoile brillant dans l’herbe, visitée par quelques abeilles. D’autres sont mauve très tendre, presque rose.

Abeilles et bourdons butinent les ellébores, des petits nuages de moucherons tourbillonnent dans les rayons du soleil, premiers papillons, xylocope violet vrombissant, petites araignées coureuses dans le jardin.

Un lézard se promène sur une murette, c’est un signe !

Un commentaire sur “Fin Février

  1. Je me partage entre la Picardie ( Parc Marquenterre ) et la Drôme ou je suis le plus souvent maintenant , j'adore les oiseaux et serais heureuse de recevoir des informations , sur les passages des grues , des oies Bernaches , cigognes et autres 

    Merci d'avance pour vos informations précieuses 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *