Chanter pour délimiter son territoire

Chanter pour délimiter son territoire

 « Propriété privée, défense d’entrer »

Le chant du mâle marque l’occupation des lieux. Mais d’autres mâles cherchent à s’installer aussi, ce qui entraîne de nombreux conflits. Dans le monde des oiseaux, il est rare que des adversaires se battent réellement. Les chants et les attitudes de menace préviennent les conflits. Au lieu de se battre physiquement, on s’affronte à coups de chansons !

Exemple : un rouge-gorge pénètre sur le territoire d’un de ses semblables et se met à chanter. Le propriétaire lui répond à distance. Normalement, cela suffit à faire fuir l’étranger.

Mais le nouveau venu ne recule pas et continue à chanter. Le maître des lieux s’approche alors à quelques mètres, gonfle les plumes rouges de sa poitrine et se tourne vers son rival en chantant avec ardeur. C’est une sorte de duel vocal et symbolique.

À ce moment-la, normalement, l’étranger prend ses ailes à son cou ! Et c’est seulement si cette technique d’intimidation échoue qu’il y aura poursuite et peut-être bagarre, ce qui est très rare.

Un commentaire sur “Chanter pour délimiter son territoire

  1. Bonjour,
    Ce texte est extrait d’une conférence que je fais sur les chants d’oiseaux. Je suis preneur de son animalier et ornithologue français.
    Vous pouvez trouver des informations sur mon activité sur le site de notre association :
    http://www.studiolestroisbecs.com

    Vous pouvez aussi trouver des informations très précieuses sur les oiseaux dans les ouvrages de Paul Géroudet

    Pierre Palengat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *