Fin décembre

Fin décembre

Chez les mammifères

Rut du renard. Le soir, on entend les mâles aboyer longuement, en se déplaçant. Ils lancent 4 ou 5 aboiements, puis vont plus loin, et recommencent. C'est une sorte de jappement clair, aigu, ascendant, assez puissant : whaïïï !

La femelle émet des cris différents, entre glapissement et gémissement, rauques, comme si elle souffrait terriblement. Ça peut être très impressionnant. J'ai eu peur la première fois que je l'ai entendue de près. Un instant j'ai crû l'animal pris dans un piège à mâchoire tant ses hurlements étaient terribles. Mais non, c'est simplement la saison des rencontres et des poursuites qui préludent aux accouplements. Les petits renards naîtront en mars-avril.

 

Renard

 

Le 18 et le 24 décembre 2014, au crépuscule, il faisait encore si doux que des pipistrelles tournaient autour de la maison. Au soleil, l'après-midi, j'ai vu plusieurs coccinelles au jardin ! Un de ces soirs de douceur, j'ai vu un beau blaireau qui courait sur la route et s'est vite caché dans le sous-bois. Le blaireau dort en hiver, mais il sort de temps en temps pour boire un coup, surtout s'il ne fait pas froid.

Chez les oiseaux C'est la meilleure saison pour observer les canards et autres oiseaux d'eau qui sont on ne peu plus nombreux en ce moment. Les colverts, morillons, milouins, et autres grèbes ont dû quitter les plans d'eau gelés du nord de l'Europe pour passer l'hiver dans notre relative douceur.

Colvert Pour les naturalistes comme pour les animaux, le printemps commence maintenant, dès que les jours rallongent, même imperceptiblement. On dirait que les animaux sentent le passage du solstice d'hiver, et donc le début de la belle saison. Les indices de ce changement de saison ne manquent pas.

Les pies se rapprochent de leurs nids du printemps dernier et commencent à les consolider en y apportant de nouvelles branchettes. Ça bricole autour des nids, et des nichoirs aussi. Les mésanges charbonnières repèrent et visitent les cavités disponibles pour les nids à venir. C'est donc le bon moment pour installer des nichoirs. On trouve de bons plans de nichoirs sur internet. Le plus important est le diamètre du trou d'envol. 28 mm pour les plus petites mésanges : bleue, huppée, noire, nonnette. 32 mm pour les charbonnières.

 

Charbonnière

 

J'ai entendu le premier chant de charbonnière le 20 décembre, et chaque jour depuis. Les mésanges bleues aussi ont l'esprit printanier : premier chant le 17 décembre. Les chardonnerets sont toujours aussi bavards. Au hasard des balades, on entend toujours quelques cris de bouvreuil, de sittelle, de troglodyte et de rougegorge. Premier chant du pigeon ramier le 22, et premier tambourinage du pic épeiche le 25, dans les branches hautes d'un grand châtaignier mort. Vers Noël, plusieurs vols d'hirondelles de rocher tournoient dans la vallée, c'est comme un avant-goût de printemps. Ces hirondelles passent l'hiver chez nous, et se nourrissent des quelques insectes qui volent autour des falaises bien exposées.

La fin de l'année marque aussi le début de la saison des amours chez les chouettes hulottes qui passent leurs nuits à hululer.  

C'est aussi le moment des parades amoureuses et des vols nuptiaux chez les grands oiseaux : aigles royaux ou de Bonelli, vautours fauves ou grands corbeaux qui se révèlent, à l'occasion, être des as de la voltige ! 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *